Musique

Le 360, Un lieu dédié à la musique et multiculturel en construction à Barbès

Un complexe culturel sera érigé dans le quartier de la Goutte d’Or appelé 360 Paris Music Factory. Au sein de ce complexe on pourra trouver une salle de concert, un restaurant, des bureaux ou encore un studio d’enregistrement.

Dans le même quartier avait été créée la Brasserie Barbès et désormais c’est le 360 Paris Music Factory, un lieu totalement dédié à la musique peu importe le genre. Sa construction a commencé au cours de la semaine dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Cependant, aucune date n’a été avancée pour son ouverture au public.

Pensée par l’architecte Gaetan Engasser, la bâtisse composée de béton, de bois, de bois, de métal disposera de façades donnant sur l’extérieur.

Les œuvres artistiques seront mises en lumière par des écrans muraux que les passants pourront admirer. Avec des outils de transmissions, le 360 pourraient susciter de l’intérêt de la part du public et permettre aux professionnels de la musique évoluant dans le 360 et les habitants de Paris de se rencontrer.

Un lieu d’échange

Le batiment comprend plusieurs outils adaptés aux acteurs de la musique. Pour commencer vous aurez un studio d’enregistrement et de répétition avec en plus, un espace également dédié à la création artistique et à la formation, un espace où les artistes seront formés.

Celui-ci sera construit au rez-de-chaussée. Un restaurant sera construit au premier niveau de la bâtisse. Un lieu où des plats embrassant toutes les cultures seront proposés. Au centre de la construction sera érigée une salle de concert modulable technologiquement moderne.

Les promoteurs comptent également créer un incubateur avec un lieu consacré au co-working afin d’encourager les start-up qui préfèrent le numérique et le monde extérieur.

Le quatrième étage du futur bâtiment du 360 comportera des bureaux partagés qui donneront la possibilité aux entreprises qui évoluent dans ce local à partager leur connaissance et expérience.

Le dernier niveau comportera des lieux d’hébergement avec une capacité de 8 personnes. Pour finir, sur la toiture de l’immeuble, un jardin potager sera créé pour alimenter de façon partielle le restaurant en produits frais.

Mais son directeur, Said Assadi voudrait que son établissement évolue dans la vision d’une économie sociale et solidaire qui fait la promotion du vivre ensemble et la vitalité de cet espace populaire.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/editionsphilomele.fr/wp-includes/functions.php on line 4609