Littérature

La Pologne veut destituer un historien spécialiste de la Shoah

mid_38191

Le gouvernement polonais polonais veut révoquer l’historien Jan Tomasz Gross de l’ordre du mérite à cause de ses travaux menés sur la Shoah et surtout pour avoir déclaré que la population polonaise a participé aux crimes avec les nazis.

Le quotidien britannique The Guardian, indique que le gouvernement dirigé par Andrzej Duda du parti ultraconservateur Droit et Justice a pris la décision de de reprendre l’Ordre du mérite à Jan Tomasz Gross.
Tomasz Gross 69 ans, est professeur à Princeton, et spécialiste de l’Holocauste a déclaré que la Pologne a partiellement prit part aux crimes de guerre nazis dont ont été victimes les populations juives pendant la deuxième Guerre Mondiale, ce que le gouvernement n’a pas apprécié.

Jan Tomasz Gross s’était vu remettre l’Ordre du mérite en 1996 en guise de récompense de tous son travail sur les juifs polonais au cours de la Shoah. Dans son livre Les Voisins : 10 juillet  1941, un massacre de juifs en Pologne parue aux éditions Fayard, en 2002, il prouve que le carnage de plus de 1600 juifs provenant du village de Jedwabne doit être reproché à la population polonaise et non aux nazis.

Soutenu par les universitaires du monde

Les résultats de son travail ont provoqué la colère d’ultranationalistes polonais, qui auraient envoyé près de 2000 lettres exigeant la disgrâce de l’historien.

Pour montrer leur soutien pour l’auteur destitué, tous les universitaires au niveau planétaire ont signé une pétition visant à défendre ce dernier.

« Cette comparaison avec des fantômes se fait en toute âme et conscience de la société polonaise», a déclaré Gross. «Les historiens parlent de ce qui est arrivé. Et on ne doit pas leur imputé les conséquences. » Et de finir en indiquant que les Polonais n’auraient toujours pas compris que 3,58 millions de Juifs sont morts dans les camps de la mort des nazis au cours de la deuxième Guerre mondiale.